Accueil / Agriculture - Environnement  / Prévention et gestion des déchets  / Plan départemental des déchets non dangereux
....
PLAN DÉPARTEMENTAL DES DÉCHETS NON DANGEREUX

Plan départemental de Prévention et de Gestion des Déchets Non Dangereux

Le plan départemental des déchets est un document fixant, à l’échelle du département, l’organisation à mettre en place et les objectifs à atteindre en matière de gestion des déchets. 
 
Cette planification s’intéresse aux déchets non dangereux : 
  • des ménages
  • des entreprises
  • issus des systèmes de traitement des eaux.
Ce document doit contenir :
  • un état des lieux de la gestion des déchets à l’échelle départementale, 
  • un programme de prévention (réduction de la quantité de déchets produits), 
  • la planification de la gestion des déchets non dangereux pour les échéances 2020 et 2026, 
  • un suivi des mesures mises en place ou programmées. 
La réalisation de ce plan est effectuée en collaboration avec une commission consultative d’élaboration et de suivi, présidée par un Elu, représentant du Conseil Départemental. Ses membres sont des représentants de l’Etat, des collectivités territoriales en charge des déchets, des professionnels du secteur, et des associations agréées de protection de l’environnement et de défense des consommateurs.
 
La révision du Plan départemental a démarré en fin d’année 2012. Les travaux de concertation sont actuellement en cours. 
 

Quels sont les objectifs fixés dans ce nouveau plan départemental ?

Priorité n°1 :  REDUCTION de la quantité de déchets

Le seul déchet non couteux et non polluant est celui qui n’est pas produit. L’objectif prioritaire du plan départemental est donc de favoriser au maximum la réduction à la source de la quantité de déchets produits.
 

Priorité n°2 : REEMPLOI et VALORISATION

  • le développement des activités de réemploi, avec son double impact : environnemental par la deuxième vie donnée à des matériaux trop souvent destinés à l’enfouissement, et social par l’essor d’activités professionnelles locales, adaptées aux publics en insertion ainsi que par la mise en vente de biens bon marché, 
  • une augmentation des taux de recyclage et de valorisation, permettant la préservation de  nos ressources naturelles.  
 

Priorité n°3 : TRAITEMENT des déchets non valorisables avec un coût maîtrisé

Le traitement des déchets dits résiduels, non valorisables de part leur nature, ou un mauvais geste de tri est le dernier maillon de la prise en charge des déchets. La quantité de déchets résiduels à traiter résulte donc des objectifs fixés en terme de réduction et de valorisation. 
Le choix fait par le département de traiter ses déchets résiduels par enfouissement, dans le cadre d’une régie publique est confirmé dans le projet de plan. La possibilité de remettre en question cette technique est néanmoins prévue en cas d’évolution du contexte réglementaire ou des possibilités techniques. 
 

LES OBJECTIFS EN CHIFFRES : Déchets des ménages

 

CONTRIBUTIONS RECUEILLIES LORS DE LA RENCONTRE PUBLIQUE

Le 26 novembre 2013, des citoyens, par le biais d'ateliers de travail, ont apporté leurs contributions au Plan départemental.

Ces propositions seront étudiées par la commission consultative du Plan pour définir les modalités de leur intégration dans le document départemental.

Accédez aux contributions

 

 

 
 
© Conseil Départemental du Gers ♦ 81 route de Pessan BP 20569 32022 Auch Cedex 9 ♦ Tél : 05 62 67 40 40 Fax : 05 62 63 58 06
Nos Sites
Numéro Vert Social
MDPH
Covoiturage
Annuaire Bio Gersois
Archives Départementales
ADDA 32
Patrimoine et musées Gersois
Médiathèque Départementale
Conseil Départemental des Jeunes
Transports scolaires
Espace Numérique de Travail
Assistants maternels agréés
Thermes de Castéra Verduzan
Tourisme Gers
OxyGers