Accueil / Economie - Aménagement  / TIC  / Haut débit – Téléphonie
....
HAUT DÉBIT - TÉLÉPHONIE

Histoire du déploiement de l'ADSL

NB : l’ADSL est une technologie d’accès à Internet haut débit par les lignes téléphoniques.

A fin 2003, seule 45 % de la population gersoise était éligible à une offre Internet haut débit par l’ADSL. Sur les 113 répartiteurs téléphoniques du Département, seuls 18 étaient équipés d’un DSLAM (appareil permettant d’assurer sur les lignes téléphoniques des services de type DSL).

A fin 2004, 55 % de la population gersoise était éligible à l’ADSL, ce qui correspond à 24 répartiteurs équipés. Le rythme moyen d’équipement des répartiteurs était donc d’un tous les 2 mois.

A ce rythme, le Gers aurait été totalement équipé en 2020.

Grâce à la signature de la charte « Département Innovant » le 27 janvier 2005 entre le Conseil Départemental du Gers et France Télécom, le département a connu une accélération de son équipement en ADSL sans précédent.

A la fin 2005, 80 % de la population pouvait avoir accès à l’ADSL, soit 69 répartiteurs équipés.

En juillet 2006, soit 6 mois avant la date prévue de fin d’équipement, 100 % des répartiteurs étaient équipés, soit 94 % de la population gersoise. Cela représente un rythme moyen d’équipement d’un répartiteur par semaine, soit 8 fois plus rapide qu’avant la signature de la Charte. Certains abonnés peuvent prétendre à des débits allant jusqu’à 16 Mbs.
 

La couverture des zones blanches de l’ADSL et de la téléphonie mobile

Pour des raisons techniques (éloignement de plus de 7-8 km du répartiteur le plus proche ou présence d’un multiplexeur sur la ligne), certaines zones ne peuvent pas avoir accès à l'ADSL en son état actuel. C’est ce que l’on appelle les "zones blanches".

Entre 2006 et 2010, le Conseil Départemental s’est engagé dans un vaste programme de résorption des zones blanches de l’ADSL à travers l’appel à projets « Midi-Pyrénées Numérique ».

Ce plan a permis d’accompagner de très nombreuses communes gersoises dans la mise en place d’un réseau haut débit alternatif à l’ADSL et ainsi permettre à plus de 4.000 gersois d’accéder à Internet haut débit. Pour soutenir ces actions, le Département a investi 500 000 €.

Un autre volet de la couverture des zones blanches concerne la téléphonie mobile.

Bien que le domaine soit très encadré par l’Etat, le Départemental du Gers investit régulièrement dans la construction de sites destinés à la téléphonie mobile.  Après la construction de 7 pylônes permettant de couvrir 18 communes entre 2004 et 2006, le Conseil Départemental vient de terminer la construction de 3 pylônes couvrant les communes d’Aignan, Louslitges et Riguepeu. Ces pylônes sont mis à disposition des opérateurs qui proposent leurs services aux abonnés. Ces projets de couverture des zones blanches de la téléphonie mobile sont cofinancés par l’Europe (FEDER), l’Etat (FNADT) et la Région Midi-Pyrénées.

La résorption des zones blanches s’inscrit dans la politique volontariste de notre Département rural d’œuvrer en faveur d’un désenclavement numérique indispensable à son développement territorial.

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 
© Conseil Départemental du Gers ♦ 81 route de Pessan BP 20569 32022 Auch Cedex 9 ♦ Tél : 05 62 67 40 40 Fax : 05 62 63 58 06
Nos Sites
Numéro Vert Social
MDPH
Covoiturage
Annuaire Bio Gersois
Archives Départementales
ADDA 32
Patrimoine et musées Gersois
Médiathèque Départementale
Conseil Départemental des Jeunes
Transports scolaires
Espace Numérique de Travail
Assistants maternels agréés
Thermes de Castéra Verduzan
Tourisme Gers
OxyGers