Accueil / Gers Durable  / Agenda 21 en Actions  / Eco-construction
....
ECO-CONSTRUCTION

Le château de la Hourre : la rencontre de l’histoire et des éco-matériaux

Un peu d’histoire

Le château de la Hourre a été construit au début du XVIIème siècle et a été réaménagé successivement aux XIXème et XXème siècle par les familles DAVID et DECKER, dont un des membres Irénée DAVID a été maire d’AUCH.

La bâtisse se déploie sur deux niveaux et sur un troisième niveau constitué par deux tours carrées aux extrémités du corps principal du bâtiment.
Orienté Nord-est/Sud-est, le bâtiment représente une superficie de 1 000 m² environ.
La façade Sud-Est qui donne sur le parc, donne à la bâtisse un caractère affirmé. Les initiales entrelacées DD sur le tympan du fronton marquent la propriété des familles DAVID et DECKER.

Demeure confortable d’une bourgeoisie aisée, elle alignait au XIXème siècle en rez de chaussée, l’orangerie largement vitrée, un salon d’inspiration orientale, un salon/bibliothèque, une salle à manger, un petit salon et des pièces d’apparat largement ouvertes sur le parc.
Les chambres se situent au 1er étage ; les gens de maison occupaient probablement le 3ème niveau.

Le projet architectural

Il consiste à créer dans ce bâtiment le pôle de ressources en Eco Construction, dénommé TERRA MAIR.
La réhabilitation du château de la Hourre a pour objectif final de mettre en valeur l’ensemble des éléments décoratifs existants afin que le futur usager ou visiteur puisse avoir accès à la généalogie du lieu.

  • l’extension sur la cour intérieure :

Les travaux en cours de réalisation proposent une extension rattachée au bâtiment ancien. Cette extension va permettre de desservir l’ensemble des locaux pour les niveaux rez-de-jardin et étage du château.

  • Conservation du Patrimoine : les pièces concernées
  1. Le salon XVIIIème, future salle de réunion, conservera son volume, sa cheminée, les lambris bois. La peinture au badigeon gardera l’effet actuel de transparence.
  2. Les niches existantes seront aménagées avec des étagères.
  3. Le salon oriental, future salle de réception, conservera quant à lui la cheminée, les balustres, les décors situés sur les murs. Les bois recevront un ponçage et une peinture, et les décors existants seront nettoyés sans réparation.
  4. La mezzanine sera gardée en l’état et ne sera pas accessible au public, hormis pour le nettoyage.
  5. La bibliothèque, future salle de documentation conservera également la cheminée, et les étagères situées de part et d’autre de celle-ci. Les murs seront repris au plâtre.
  6. Enfin, la salle à manger, future salle de formation, conservera elle aussi la cheminée ainsi que les panneaux de part et d’autre de celle-ci.

Les matériaux employés

La réalisation du projet est caractérisée par l’utilisation d’éco-matériaux :

  • Doublage en laine de bois entre ossature pour l’isolation  des murs extérieurs de l’Extension Nord sur la cour intérieure
  • Cloison en plaques de plâtre avec une isolation en métisse (1) pour l’ensemble des cloisons de distribution
  • Enduit à la chaux ou plâtre sur les murs existants intérieurs non isolés du château en rez-de-chaussée
  • Enduit à la chaux sur l’ensemble des façades extérieures du château
  • Pigments de bleu de Lectoure prévu sur certaines parties des murs en décoration
  • Faux plafonds en lame de bois acoustique pour les faux plafonds des espaces recevant du public.

Les travaux ont démarré en juin 2014 et s’achèveront après l’été 2015.
Ils sont divisés en 19 lots pour un coût total de 1 970 215 € HT.
 

 
© Conseil Départemental du Gers ♦ 81 route de Pessan BP 20569 32022 Auch Cedex 9 ♦ Tél : 05 62 67 40 40 Fax : 05 62 63 58 06
Nos Sites
Numéro Vert Social
MDPH
Covoiturage
Annuaire Bio Gersois
Archives Départementales
ADDA 32
Patrimoine et musées Gersois
Médiathèque Départementale
Conseil Départemental des Jeunes
Transports scolaires
Espace Numérique de Travail
Assistants maternels agréés
Thermes de Castéra Verduzan
Tourisme Gers
OxyGers