Accueil / Routes - Transports  / Routes  / Aménagements routiers
....
AMÉNAGEMENTS ROUTIERS

La bretelle de Barcelonne du Gers, raccordement de l'Ouest gersois à l'A65

En 2006, l’Etat a transféré au Département du Gers une section de la RN 124 et avec elle, le dossier de la bretelle de Barcelonne du Gers. Cette voie est le raccordement des routes de l'Ouest du département à l'autoroute A65 entre Langon et Pau.

Déclaré d'utilité publique en 2001, ce dossier a connu une refonte globale en 2007. Les études menées sur ce raccordement par le Conseil Départemental du Gers, en tant que maître d’ouvrage, ont abouti à un projet de route de 6,7 km avec quatre points d'échanges.
 

Un projet qui prend en compte l'environnement et l'homme

La définition du tracé issue des rencontres avec tous les propriétaires terriens du fuseau d'études, des échanges avec les communes d'Aire sur l’Adour et de Barcelonne du Gers, conduit à construire des ouvrages de franchissement (RD 824, voies ferrées), de rétablissement (VC d'Arblade-le-Bas et de Subehargues), de nouvelles dessertes sécurisées (Cap de la Coste / Pistole et Laouillé - Lassarrade) en plus des quatre carrefours giratoires (A65, RD 2, RD 931 et RD 935).

Pour compléter ce descriptif, l'infrastructure tient compte des usagers et des tissus urbains (merlon de terre anti bruit) et agricoles (aménagement foncier).

Le travail d'analyse préalable et de définition géométrique doit se mettre en accord avec l'aspect environnemental, conformément au Code de l'Environnement.

Six cours d'eau (le Baillé, l'Escourre, le Baron, le Vergoignan, le Turré et le Mort) sont à franchir.

Aussi, pour réduire l'impact des travaux sur le milieu aquatique, le Département a pris le parti de construire les ouvrages hydrauliques "à sec" (réalisation hors du cours d'eau) avec la création de rescindements végétalisés.

Cette création est le fruit d’un travail transversal entre la Direction des Déplacements et des Infrastructures (DDI) et la Direction de l’Agriculture, des Territoires, de l’Environnement et de la Culture (DIATEC) pour le suivi de la qualité des eaux (avant, pendant et après les travaux) et en appui technique pour l'aménagement des nouveaux cours d'eau, ainsi que l’aménagement de terrains servant de compensations environnementales (zone de Merlère en particulier).

Le milieu aquatique n'est pas le seul impacté par ces travaux. La faune et la flore présentes tout au long des 6,7 km subissent une modification de leur environnement, de leur mode de déplacement, voire la destruction de leur habitat.
Sur le tracé, cinq espèces ont été identifiées comme protégées. Une présentation du dossier a été effectuée auprès de la Commission Nationale de Protection de la Nature en janvier 2011, qui a autorisé par arrêté du 9 mars 2012 la poursuite du projet prenant en compte les mesures compensatoires obligatoires pour préserver l'ensemble des espèces.

En complément de ces mesures, le Conseil Départemental du Gers a fait l'acquisition, dans le cadre des Espaces Naturels Sensibles (ENS), de l'étang du Moura sur la commune d'Averon Bergelle.

L'opération a été aussi fédératrice. Le Département a voulu une démarche participative et les rencontres avec les riverains ont débouché sur des acquisitions foncières amiables (seules deux procédures d'expropriation ont eu lieu).

L'aspect humain a également été un élément fort de ce dossier. Le Département a intégré des clauses sociales obligeant les attributaires des marchés de travaux à engager des personnes en difficulté sur le marché de l'emploi. Ainsi, deux personnes ont participé à cette construction pour près de 1 100 heures (910 étaient exigées).
 

Un projet achevé

L'ensemble des opérations pour réaliser cette route a été piloté ou conduit par la DDI (Direction Déplacements et Infrastuctures du Conseil Départemental du Gers) : des études du tracé aux enquêtes environnementales, en passant par les négociations foncières et le suivi des travaux réalisés par les entreprises.

Les ouvrages de franchissement (routier et hydraulique), l'ensemble des rétablissements des voies communales et des accès riverains, les travaux d’irrigation et de drainage des terrains issus de l’aménagement foncier sont réalisés.

  • Les giratoires sur les RD 935 et 931 dans le Gers et la RD 2 dans les Landes sont terminés.
  • Les travaux de terrassement et d’assainissement de la section courante de la bretelle sont achevés (environ 600 000 m3 de mouvements de terres au total).
  • Les travaux de chaussée sont achevés.
  • Les agents de la DDI ont procédé au marquage, à la pose des glissières, de la signalisation verticale directionnelle, de police et d’animation culturelle et touristique.

Cette infrastructure est située sur deux départements et deux régions. Elle est d’une envergure exceptionnelle car inédite en terme d'intégration et de respects environnementaux et humains. Elle a nécessité un large consensus local et une technicité accrue des équipes techniques de la DDI.


 

 

 

 

 

 
 

 
© Conseil Départemental du Gers ♦ 81 route de Pessan BP 20569 32022 Auch Cedex 9 ♦ Tél : 05 62 67 40 40 Fax : 05 62 63 58 06
Nos Sites
Numéro Vert Social
MDPH
Covoiturage
Annuaire Bio Gersois
Archives Départementales
ADDA 32
Patrimoine et musées Gersois
Médiathèque Départementale
Conseil Départemental des Jeunes
Transports scolaires
Espace Numérique de Travail
Assistants maternels agréés
Thermes de Castéra Verduzan
Tourisme Gers
OxyGers