Culture

12ème session du CAP Arts de la reliure aux Archives départementales du Gers

Du 27 au 29 mai 2019, les Archives départementales du Gers ont organisé la session des épreuves pratiques du certificat d’aptitude professionnelle (CAP) « Arts de la reliure ».

Publié le

Neuf candidats provenant des académies du grand Sud (Lyon, Bordeaux, Toulouse) ont été accueillis à l’atelier de reliure pour réaliser différentes opérations (exécution d’un demi-cuir à nerfs, emboîtage, débrochage et couture, dorure, etc.) suivant les sujets préparés par le ministère de l’Éducation nationale.

Les restaurateurs-relieurs de l’atelier ont préparé avec minutie et rigueur le matériel nécessaire au bon déroulement du CAP. Ils sont également mobilisés pour la surveillance et la correction de l’ensemble des épreuves et font partie  du  jury final qui se tiendra à Toulouse pour l’obtention du diplôme.

C’est la 12e année consécutive que les Archives départementales du Gers accueillent les candidats à cet examen. En dehors d’Auch, les épreuves se déroulent à Paris, au GRETA de la Création, du Design et Métiers d’Art.

Le CAP est un diplôme d’État qui permet ensuite au lauréat de travailler dans le façonnage, la décoration et la restauration de livres précieux. Le titulaire du diplôme peut en effet exercer le métier de relieur en atelier. « Dans ce type d’atelier », précise Pascal Geneste, directeur des Archives départementales du Gers, « on répare les ouvrages, on traite les déchirures ou on comble les lacunes, on réalise ou on restaure les reliures, en utilisant les matériaux les plus adaptés au contenu et au style voulu naturellement, mais également à la conservation pérenne ». « Les candidats doivent faire preuve de savoir-faire ; mais ils doivent aussi être guidés par la passion et une certaine fibre artistique : lorsque l’on crée une reliure, dessine les lettres qui serviront à la décorer ou dore à la feuille d’or, il faut être habile, inventif mais aussi doté d’un évident sens artistique… ». Après le CAP, la poursuite de l’apprentissage peut entraîner l’obtention d’un brevet des métiers d’art (BMA) qui offre la possibilité de créer son propre atelier après quelques années d’expérience.

Le métier s’exerce aussi bien dans le secteur privé, que dans le secteur public, les bibliothèques, les services d’archives nationaux ou territoriaux. Si le Département du Gers est choisi depuis des années par le Rectorat pour la tenue des épreuves pratiques, c’est parce qu’il a fait le choix d’implanter, au cœur du nouveau bâtiment des Archives départementales inauguré en 2006, un atelier de restauration et de reliure spacieux, moderne, parfaitement équipé et fonctionnel. Le Département du Gers contribue ainsi, à sa mesure, à promouvoir ce noble métier d’art, dont les gestes et techniques témoignent d’une histoire remontant au Moyen Âge.

Voir aussi : http://www.archives32.fr/

test