Santé

"Aller vers" : un nouveau dispositif mis en place par l’Assurance Maladie en partenariat avec le Conseil départemental

Vaccination anti-covid : « Aller vers » un nouveau dispositif pour aider les 75 ans et plus à prendre rendez-vous

Publié le

L’Assurance Maladie, en partenariat avec le Conseil départemental du Gers, met en place un nouveau dispositif dénommé « Aller vers »

Son objectif : contacter individuellement les personnes éligibles à la vaccination contre la Covid-19, pour les aider à prendre rendez-vous le plus rapidement possible dans les centres de vaccination.

Actuellement, les personnes âgées de 75 ans et plus, vivant à domicile, sont priorisées pour bénéficier de cet accompagnement.

Bien qu’ayant progressé depuis fin mars, leur couverture vaccinale demeure à ce jour insuffisante (66% environ a déjà reçu une 1ère dose).

Aussi, pour répondre à cette préoccupation commune aux autorités sanitaires et politiques, l’Assurance Maladie en partenariat avec le Conseil départemental contactent, depuis le 8 avril dernier, les 3 000 assurés gersois concernés pour les accompagner dans la prise de rendez-vous dans les centres de vaccination les plus proches de leur domicile.

Comme l’indique M.SERVAUD, Directeur de l’Assurance Maladie du Gers :

Il n’y a pas de pause pour la vaccination contre la Covid-19. L’objectif prioritaire est d’augmenter la couverture vaccinale des assurés gersois les plus fragiles, avec des délais d’attente les plus courts possibles. L’Assurance Maladie et le Conseil Départemental unissent leurs forces pour que chaque assuré de plus de 75 ans ait sa chance d’être vacciné au plus vite.

Philippe Martin, Président du Conseil départemental du Gers :

Si nous voulons sauver des vies et atteindre au plus vite l’immunité collective, nous ne devons pas relâcher notre effort. C’est la raison pour laquelle je soutiens sans réserve la démarche de notre Caisse Primaire d’Assurance maladie (CPAM) qui vise à renforcer encore le taux de vaccination des plus de 75 ans. Nous avons longtemps attendus les doses de vaccin, ils sont désormais disponibles, faites-vous vacciner, faites le pour vous protéger et pour protéger les autres. 

Personne à mobilité réduite : possibilité de prise en charge des transports vers les centres de vaccination

La prise en charge des transports vers les centres de vaccination est autorisée pour les personnes dans l’incapacité de se déplacer seules. Pour être pris en charge, le transport doit être prescrit par un médecin. Il est remboursable pour un trajet aller-retour vers le centre de vaccination le plus proche, sur présentation de la prescription au transporteur. Les transports concernés se réaliseront en :

  • véhicule sanitaire léger (VSL) ;
  • taxi ;
  • ambulance (si l’état de santé de la personne le nécessite).

Les modalités et documents du rendez-vous vaccinal

La vaccination est gratuite. Chaque assuré doit apporter sa carte Vitale (ou une attestation de droit) et sa carte d’identité. Après avoir rempli un questionnaire de santé, le patient est vacciné par un médecin, un infirmier ou tout autre soignant habilité à le faire. À l’issue de la vaccination, une attestation de vaccination est remise.

Cette démarche est identique pour la seconde injection du vaccin.

Vous êtes peut-être concerné par ce dispositif ?

Voici les numéros de téléphone qui s’afficheront si l’Assurance Maladie ou le Conseil Départemental essaient de vous joindre pour vous proposer ce dispositif : 36 46 (n° de la plateforme du de la CPAM) ou 0 800 72 32 32 (numéro vert du Conseil départemental).