Assistant familial, plus qu’une vocation, un vrai métier au service de l’enfance 

L’ensemble du territoire national est actuellement confronté à une importante pénurie d’assistants familiaux.

Publié le

Assistant familial, plus qu’une vocation, un vrai métier au service de l’enfance

Pour répondre à l’urgence, le Conseil Départemental du Gers lance ainsi une vaste campagne de recrutement d’assistants familiaux afin d’assurer l’accueil et la mise en sécurité des enfants en situation de danger ou en risque de danger, placés par la justice ou à la demande des parents.

Quelles sont les missions d’un assistant familial ?


Assistant familial est un métier salarié d’une institution publique ou privée. L’assistant familial intervient dans le cadre de la protection à l’enfance, il est soumis au secret professionnel. Il doit assurer un accueil bienveillant et un environnement stable, propice à l’équilibre et  au bien-être physique et moral  de /ou des enfants placés à son domicile, au sein de sa famille. Il concoure au développement physique, intellectuel et affectif de l’enfant en proposant un cadre de vie et éducatif adaptés à ses besoins. Il s’agit d’un emploi à temps complet, avec des placements à durée variable et indéterminée.

Le service de l’Aide sociale à l’enfance du Département du Gers propose aux assistants familiaux un poste d’agent contractuel de la fonction publique.

Quels sont les critères pour devenir assistant familial ?

Il n’y a pas de qualifications ni de profil particulier requis. Il faut au préalable obtenir un agrément, délivré par le Président du Conseil Départemental à l’issue d’une période d’instruction de 4 mois. Les critères pour obtenir cet agrément s’appuient sur un référentiel national prenant en compte les conditions d’accueil mais aussi l’environnement de la famille d’accueil. Le futur assistant familial est également soumis à une évaluation médicale, sociale et psychologique.

Une fois l’agrément obtenu, l’assistant familial suit une formation obligatoire de 60 heures financée par le Conseil département du Gers qui autant que possible précède le 1er accueil.

Quels sont les avantages du métier d’assistant familial ?

Ce  métier de grande utilité sociale peut motiver et satisfaire les aspirations de personnes en recherche de sens, qui envisagent éventuellement  une reconversion professionnelle, des personnes qui  sont dans une démarche de partage et d’aide aux plus vulnérables et en capacité de rencontrer de façon authentique ces enfants souvent  en grande difficulté. 

Ce métier, trop méconnu, a bénéficié  d’avancées législatives constantes ses 30 dernières années, encore renforcées par la dernière loi de Protection des enfants de 2022. Il s’agit maintenant d’un métier reconnu par un diplôme, d’un métier assis sur un référentiel national, d’un métier qui bénéficie d’une formation préalable à l’embauche, suivie d’un accompagnement professionnel (spécificité du Gers) puis d’une formation obligatoire de 240 heures couronnée par le diplôme dans les 5 années qui suivent l’agrément. Ce métier n’est pas  qu’un travail à domicile, il est  aussi un emploi  au sein d’une équipe pluridisciplinaire, et le Département le traite et le considère  au niveau sa politique des Ressources Humaines au même titre que les autres  emplois Départementaux.

Les modalités d’exercice du métier peuvent varier. L’accueil des enfants et adolescents peut être continu, intermittent (sur des relais we, vacances  ou des périodes déterminées) voire en urgence (accueil maximum sur trois mois dans un dispositif spécifique)

Quelles en sont les contraintes ?

Il faut posséder un logement adapté et être d’une grande disponibilité, adapter son mode de vie et savoir s’adapter à des situations d’urgence et imprévues.

Qui sont les enfants placés ?

Il s’agit d’enfants de 0 à 21 ans souvent confrontés à un milieu de vie inadapté ou violent. Ces enfants vivent au quotidien des carences affectives et éducatives qui compromettent leur développement. Leurs parents, souvent défaillants au niveau éducatif et affectif, peuvent présenter des problématiques personnelles lourdes (maladie mentale, toxicomanie, déficience…) ; ces enfants  peuvent aussi être victimes de maltraitance physique, psychologique ou sexuelle.
 

LES CHIFFRES :

  • Le Gers compte actuellement 245 familles agrées dont 225 employées par le Département et 746 enfants placés.
  • Le salaire hors indemnités et prestations pour l’accueil de 2 enfants confiés s’établit à 2115€ nets

Présence :

  • Mme BOUE Charlette Vice-Présidente du Conseil départemental
  • Mme VIGNAUX Emmanuelle Directrice Générale Adjointe Solidarité
     
  • Mme PORTAIL Sandrine Directrice Enfance Famille
  • Mme BELAVAL Virginie Cheffe de service Unité de Formation d’Agrément et de Suivi des assistants familiaux
  • M. DAVASSE Sébastien assistant familial

CONTACT pour tout renseignement complémentaire ou dossier d’agrément :
Unité de formation d’agrément et de suivi : 05.62.67.17.49 ou par mail ufas@gers.fr