Santé

COVID-19 : Philippe MARTIN propose de mettre à disposition de l’ARS, via le Numéro Vert Social et Gers Solidaire, les moyens humains et logistiques du Gers pour constituer rapidement les « brigades contacts » annoncées par le Premier Ministre

Publié le

Le Premier Ministre, lors de la présentation de son Plan de déconfinement, a annoncé la mise en place d’ici au 11 mai de « brigades contacts » destinées à casser les chaînes de transmission dans le cas de détection du COVID19 sur une personne.

Concrètement, si une personne est testée positive, la « brigade contacts », alertée par l’Agence Régionale de Santé (ARS) devra le plus rapidement possible établir la liste des «  cas contacts  » de cette personne. Ce recueil d’informations dans l’entourage du patient aura pour objectif de retrouver un maximum de personnes pour que les professionnels de santé, le cas échéant, les encouragent à se faire tester.

Lors de son intervention, Edouard Philippe a indiqué que des dispositions législatives nouvelles permettraient de mobiliser des effectifs supplémentaires pour renforcer les médecins, et notamment les personnels des Départements.

Pour répondre positivement et rapidement à cette demande, Philippe MARTIN a proposé à Madame la Préfète du Gers et au Délégué départemental de l’ARS de mettre à disposition, via le Numéro Vert Social et «  Gers Solidaire » les moyens humains et logistiques nécessaires pour que soient rapidement constituées ces « brigades contacts », dont l’objectif sera de casser les maillons de la chaîne de contamination.

S’il le fallait, ces moyens humains pourront être renforcés par les volontaires de la « Réserve civique ».

S’agissant de la campagne de tests que le Premier Ministre veut porter à 700 000 par semaine, le Conseil Départemental est prêt et disposer à compléter l’action de l’État grace à son GIP «  Public Labo  » qui pourra réaliser 1600 analyses par jour à partir du 4 mai.

D’ores et déjà, 9 infirmières volontaires ont permis de multiplier par 3 les effectifs de la cellule test du CHA, et elles sont déjà à la tâche dans la campagne de tests actuellement engagée dans les EHPAD.