Santé, Service Public  Inauguration du premier Centre Territorial de Santé à Fleurance 

​​​​​​​Le Conseil Départemental du Gers, première collectivité départementale d’Occitanie à salarier des médecins, a inauguré ce lundi 9 mai 2022 son premier Centre Territorial de Santé sur la commune de Fleurance, dans les locaux de l’ancienne école Louis Pasteur, sis 20 rue du Moulin. Un événement en présence de l’ensemble des partenaires que sont l’Etat, la Région, l’ARS, la CPAM et la commune de Fleurance.

Publié le

Le Centre Territorial de Santé de Fleurance ouvre ses portes au grand public

Plus un territoire sans médecin dans le Gers ! La volonté politique du Conseil Départemental s’affiche clairement en lettres majuscules sur les oriflammes installées à l’entrée de l’ancienne école de garçons de Fleurance. Ce magnifique bâtiment historique de la commune a été ce lundi 9 mai le théâtre d’une inauguration non moins historique, celle du premier Centre Territorial de Santé (CTS) d’Occitanie, qui ouvre officiellement ses portes au grand public. Un tournant dans la lutte contre la désertification médicale du Gers et une fierté pour le Département qui a pris à bras-le-corps cette problématique d’accès aux soins en optant pour le salariat des médecins.

Un dispositif de soin complémentaire de l’offre libérale

Ce projet novateur, initié dès 2019 par l’ancien Président Philippe Martin, avec la création du Centre Départemental de Santé (CDS), en charge de sa mise en œuvre, et concrétisé aujourd’hui par le Président Phillipe Dupouy, répond ainsi aux besoins du territoire dans un esprit de complémentarité avec la médecine libérale existante.   

Déjà engagé depuis 2016 sur cette offre libérale avec son dispositif #Dites32, visant à inciter l’installation de médecins dans le Gers, le Département a aujourd’hui franchi une étape supplémentaire. « Le spectre de la désertification médicale est une préoccupation majeure des Gersoises et des Gersois, un souci constant des élus », a souligné le Président Philippe Dupouy, « une question, même si elle ne relève pas de notre compétence, dont on ne peut se désintéresser lorsqu'on est la collectivité de la proximité, de la solidarité et de la cohésion sociale. Face à l’urgence médicale, notre majorité départementale a porté collectivement ce projet, véritable modèle gersois adapté à nos problématiques rurales, territorialement pertinent et précurseur de l’accès aux soins pour tous ». 

Une démarche commune

Une aubaine pour la commune de Fleurance qui a mis les bouchées doubles pour restaurer son ancienne école afin d’accueillir le CTS dans les meilleures conditions. « Dès 2020, les professionnels de santé ont tiré la sonnette d’alarme. Le courage, c’était de jouer groupé! », a rappelé le maire de Fleurance, Ronny Mazzoleni qui se donne les moyens « de monter en puissance » avec son projet de réhabilitation de la halle au gras, un espace de 650 m2 en plein cœur de ville qui accueillera le CTS dans moins de deux ans.

L’ensemble des partenaires financiers du Conseil Départemental étaient présents ce lundi 9 mai pour acter l’ouverture du premier CTS d’Occitanie dans le Gers. « Une politique du concretadaptée à notre territoire  », s’est réjoui David Taupiac, conseiller régional venu représenter la Présidente de Région, Carole Delga.  « Nous sommes à vos côtés pour revitaliser la médecine de vos territoires », a rappelé la sous-préfète de Condom, Laurence Lecoustre. Le délégué départemental de l’Agence Régionale de Santé, Didier-Pier Florentin, s’est quant à lui félicité de ce travail collectif «  au seul bénéfice de la population ».

Déjà une quarantaine de rendez-vous pris

Les Dr Amélie Boué et Audrey Cazaban, premières médecins salariées du Département, ont pris leurs fonctions dans ces locaux spacieux et lumineux, entièrement réaménagés et décorés aux couleurs du Département. Elles seront secondées par une équipe administrative composée d’une secrétaire et d’une assistante médicales. « Au Centre Départemental de Santé du Gers, 100% du temps de travail de notre équipe de médecins expérimentés et engagés, est consacré à la médecine, rien qu’à la médecine », a insisté le Président Philippe Dupouy.

Signe que le CTS était attendu par la population : plus d’une quarantaine de rendez-vous ont d’ores et déjà été pris.

La dynamique est lancée avec cette première ouverture du CTS de Fleurance qui sera suivi dès cet été par l’ouverture du CTS de Vic-Fezensac et de son antenne de Gondrin, en attendant celle de Plaisance du Gers et de ses antennes de Marciac et Villecomtal-sur-Arros , également programmées avant la fin de l’année 2022.

INFOS PRATIQUES
Le Centre Territorial de Santé de Fleurance est ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 13h et de 14h à 19h. Le samedi de 8h30 à midi.
Rendez-vous au 05.32.46.00.20 ou sur le site mondoc.gers.fr  

Inauguration du 1er Centre Territorial de santé - Fleurance