Solidarité  Journée santé pour les réfugiés ukrainiens 

Publié le

Le Département, en partenariat avec les Croix Rouge et Blanche, lassociation REGAR et lARS, a organisé ce jeudi 28 avril à la Maison Départementale des Solidarité (MDS) une journée santé à destination des réfugiés ukrainiens.

Ces derniers ont pu bénéficier gratuitement de plusieurs consultations pour la prévention et le dépistage de la tuberculose, mais aussi pour la vaccination. Des rendez-vous avec une sage-femme et les services de la protection maternelle et infantile étaient également proposés. Une unité de radiologie mobile était mobilisée pour loccasion. Au total, près dune quarantaine de réfugiés a répondu à lappel du Département.

Un accueil bienveillant

Une plaquette en langue ukrainienne avait été diffusée en amont par les services du Comité de solidarité départementale pour lUkraine pour informer les réfugiés et les familles qui les accueillent de lorganisation de cette journée. Un transport gratuit était organisé par les bénévoles de la Croix Rouge et de la Croix Blanche pour prendre en charge les ukrainiens volontaires et les acheminer jusqu’à la Maison Départementale de Santé de Auch.  Sur place, les conditions étaient réunies pour assurer un accueil bienveillant et instaurer un climat de confiance. Les réfugiés ont été pris en charge dans un espace dédié, situé à lextérieur de la MDS. Ils ont pu échanger avec des interprètes, bénéficier dune collation et dun coin jeux pour les enfants.

Santé mentale : le département tire la sonnette d’alarme

Si lobjectif de dépistage et de soin a été atteint (10 enfants reçus à la PMI, 8 tests tuberculiniques et 21 radiographies réalisés, 7 consultations sage-femme, 4 vaccinations), cette journée a surtout permis de révéler un besoin urgent de prise en charge psychologique, notamment auprès des enfants. Une psychologue bénévole de la Croix Rouge a rencontré une douzaine de réfugiés, attestant de limportance dassurer un suivi de ces populations traumatisées par la guerre dans leur pays.

Les services du Département ont relayé cette alerte sur la santé mentale  auprès des services de l’Etat. Le Préfet de Région, Xavier Brunetière, venu aux côtés du Président du Département, Philippe Dupouy, se rendre compte de ce dispositif de santé, a pris en compte cette urgence qu’il a fait immédiatement remonter à l’ARS.

Une seconde journée santé doit avoir lieu le jeudi 9 juin 2022.