Agriculture

Le Conseil Départemental s’engage aux côtés des Vignerons du Saint-Mont pour protéger la vigne

Publié le

La « confusion sexuelle », une méthode agro écologique pour protéger les vignes du « ver de la grappe »

La cave coopérative des « Vignerons du Saint-Mont », qui rassemble 190 vignerons, encourage depuis plusieurs années une évolution des pratiques agricoles visant à limiter l’emploi de produits phytosanitaires.

Les vignes de la cave qui s’étendent sur 2500 hectares sont depuis quelques temps menacées par le « ver de la grappe ». 

Pour lutter contre cet insecte, ils utilisent une méthode biotechnique appelée « la confusion sexuelle », technique grace à laquelle 180 hectares ont pu être sauvés cette année.

Afin d’encourager les vignerons coopérateurs de Saint-Mont à adopter ces pratiques agro écologiques, la cave des « Vignerons du Saint-Mont » a mobilisé une aide financière qui est directement versée aux producteurs.

A l’occasion de sa rencontre avec les principaux responsables des vins de Saint-Mont au Château de Sabazan, Philippe Martin, Président du Conseil Départemental du Gers a apporté son soutien à cette approche innovante de protection sanitaire.

Il a annoncé que le Département allait s’engager à financer 33% du coût du matériel nécessaire pour la mise en œuvre de cette méthode alternative, soit un investissement global, pluriannuel, de 150 000€. 

Dans le cadre de la protection intégrée, cette technique permet également de réduire le recours aux insecticides classiques. 

Aussi, le Conseil Départemental apportera aux vignerons qui l’utilisent un accompagnement technique et matériel pour la communication et la promotion de cette alternative auprès de l’ensemble des vignerons du Gers.