Santé, Solidarité

Philippe Martin appelle à la création de centres de vaccination COVID19 et annonce le soutien du Département du Gers dans cette campagne

Publié le

Dès le 31 décembre, après avoir échangé avec Michel Gabas (conseiller départemental maire de la commune d’Eauze et pharmacien), j’ai évoqué publiquement la nécessité d’ouvrir des Centres de vaccination dans le Gers, et ce après qu’Olivier Veran ait admis qu’il fallait infléchir la stratégie vaccinale jusqu’alors hyper centralisée.

Je confirme mon souhait d’anticiper l’évolution de la doctrine en matière de vaccination en encourageant la mise en œuvre, le plus rapidement possible, des Centres de vaccination de proximité.

Le Département est prêt à soutenir cet effort.

L’enjeu c’est d’atteindre le plus tôt possible l’immunité collective en vaccinant 65% de la population.

Cela suppose que nous nous fixions comme objectif de vacciner rapidement 100 000 gersoises et gersois. C’est un objectif atteignable pour peu que l’on s’appuie sur les collectivités et les élus locaux, au moment où l'Académie nationale de médecine (ANM) appelle les autorités de santé à simplifier et à accélérer la campagne de vaccination.

Je fais confiance aux deux grandes associations de maires gersois pour identifier avec nous une demi-douzaine de sites de façon à couvrir tout le territoire gersois avec des centres de vaccination de proximité.

Le Conseil départemental sera le partenaire des maires pour recenser et organiser les équipements qui pourraient accueillir ces Centres.

Je réunirai mercredi matin un CDAV exceptionnel pour échanger avec tous ses membres sur les propositions précises que nous pourrons faire pour accompagner l’Etat dans cette phase cruciale de lutte contre la pandémie de COVID-19.

Au-delà du service rendu aux citoyens, et si j’en juge par les échanges que j’ai pu avoir ces jours derniers avec des professionnels de santé, je pense que ces Centres de vaccination de proximité permettront une meilleure mobilisation des médecins généralistes, des pharmaciens, des infirmières et des infirmiers libéraux qui assureront le succès de cette campagne. 

 Philippe Martin, Président du Département du Gers