Agriculture, Solidarité

Solidarité avec les vignerons suite aux fortes gelées qui ont ravagé les vignobles gersois

Publié le

Jeudi 8 avril, le Président du Conseil départemental du Gers a souhaité rendre visite à des viticulteurs pour constater les dégâts occasionnés par le gel du milieu de semaine.

Il s’est notamment déplacé à St Puy sur la propriété de la famille Arbusti en présence de Michel Labatut maire du village.

Accueilli par Bernard, Vincent et Joséphine, Philippe Martin n’a pu que constater les ravages du gel sur les premiers bourgeons, malgré de nombreux brulots allumés autour des parcelles de vignes.

Même constat à Ayguetinte, où la famille Maestrojuan lui a fait découvrir les vignes les plus impactées par le gel.

À Lagardère, Patrick et Clément Dubos lui ont montré les parcelles les plus abimées par le gel, les jeunes vignes de manseng noir sont particulièrement touchées. Sur les 45 hectares de vignes plus de la moitié a subi de gros dégâts.

Sur toutes ces exploitations, il faut remonter en avril 1991 pour se remémorer ce même scenario catastrophe où les deux tiers des bourgeons avaient été grillés par le froid.

La crainte de prochaines périodes de gel dans les semaines à venir risquent d’alourdir ce bilan déjà terrible pour nos viticulteurs.