Education, Solidarité

Succès des 40èmes assises nationales du CNAEMO organisées avec le Département du Gers

Protection de l'enfance et Numérique : les 40èmes assises nationales du CNAEMO ont réuni plus de 600 participants autour du thème "Travail social et numérique : évolution ou révolution ?"

Publié le

Retour sur les 40èmes assises nationales du CNAEMO* qui se sont déroulées du 30 septembre au 2 octobre 2020 au Centre de Congrès Pierre Baudis de Toulouse.

Le Service d’Assistance Educative (SAE) de la Direction Enfance Famille du Conseil départemental du Gers y participait à double titre en tant qu’organisateur et congressiste. Ce bel événement, riche en rencontres et en réflexions, a réuni plus de 600 participants venus de toute la France.

Le Service SAE composé de 2 responsables, 3 agents administratifs, 9 travailleurs sociaux et 1 psychologue, suit des mesures d’Assistance Educative en Milieu Ouvert (près de 225) sur tout le département. Faisant partie des quelques exceptions nationales en tant que service public en régie directe, il est un acteur bien repéré dans le champ de la protection de l’enfance avec des agents engagés.

Lorsque le CNAEMO (Carrefour national de l’action éducative en milieu ouvert) qui organise des assises tous les ans a décidé de prévoir cet événement sur Toulouse en 2020, le SAE s’est immédiatement positionné dans le Groupe Organisateur des Assises (GOA), aux côtés de l’Anras, l’ADSEA65, l’ARSEAA, la Sauvegarde du Tarn et Garonne, l’ASPE2A, la Mairie de Toulouse, les Départements 82 et 31.

Après 18 mois de travail du GOA, un report en raison de la crise sanitaire de mars à septembre, les Assises ont été confirmées du 30 septembre au 2 octobre autour du thème : Travail social et numérique : évolution ou révolution ?

Le Département du Gers engagé tant dans la mission de la protection de l’enfance que de la transition numérique et la lutte contre la fracture numérique avait toute sa place sur ces assises. 

Les interventions de la 1ère journée avec le secrétaire d’Etat Adrien Taquet, le directeur du département informatique de l’Université Nice Sophia Antipolis Serge Miranda, ou le psychanalyste professeur émérite Marie Jean Sauret, ont été de grande qualité. Elles ont invité les congressistes à réfléchir à la place du numérique dans leurs pratiques et pour leurs usagers.

L’impact du numérique sur le rapport au temps, la médiation en distanciel, le pacte de connexion dans les rapports humains ont été autant de concepts interrogés dans un contexte où la crise sanitaire a démontré toute la place et l’importance du monde digital.

Dans le respect d’un protocole sanitaire strict, la réunion de plus de 600 participants venus de toute la France a été relevée comme un événement exceptionnel riche de sens et d’intérêt pour l’intervention en milieu ouvert.

L’accueil et l’organisation étaient particulièrement appréciables de même que les moments artistiques qui ont ponctué la journée (dessin animé « Fais de beaux rêves » réalisé par l’Ecole supérieure des métiers artistiques de Toulouse ou les Clowns en conférence ainsi que les dessins de Pavo).

*CNAEMO : Carrefour national de l’action éducative en milieu ouvert