Solidarité

Un jour, un métier : Témoignage d'une infirmière au sein du dispositif APA

A l'occasion de la Semaine Bleue du 7 au 13 octobre, découvrez le témoignage d'une infirmière au sein du dispositif APA

Publié le

La personne âgée et l’Allocation Personnalisée d’Autonomie 

Témoignage

« Je suis infirmière chargée de l’A.P.A. et je travaille au sein de la Direction Handicap et Dépendance du Conseil départemental du Gers. Je suis sous l’autorité hiérarchique du Médecin Coordonnateur de l’A.P.A. Mon rôle est d’évaluer la perte d’autonomie de la personne âgée dépendante, dans le cadre d’une demande d’A.P.A. (première demande, révision ou renouvellement). 

Après un contact téléphonique avec le demandeur et/ou sa famille, je lui explique le but de ma visite afin de le mettre à l’aise et de le rassurer. Pour faciliter l’évaluation, je me rends à son domicile afin de le rencontrer. 

L’évaluation s’effectue grâce à la grille A.G.G.I.R. en fonction de la pathologie, des traitements, mais également en prenant en considération l’environnement matériel (le logement, les équipements…), social et familial, afin de déterminer les besoins de la personne. 

Je suis amenée à prodiguer des informations sur le fonctionnement de l’A.P.A, des conseils en matière d’aménagement de l’habitat (installation de poignée, siège de douche…) ou de prévention (risque de chute, alimentation, hydratation…).

Je travaille en collaboration avec le travailleur social A.P.A, à qui je transmets mon évaluation qui lui sert de base pour l’élaboration du plan d’aide. Je suis également en lien avec les différents partenaires : infirmières libérales, assistantes sociales de secteur, service de soins infirmiers à domicile, centres intercommunaux d’action sociale, centre local d’information et de coordination gérontologique. 

Par le biais de mon travail, je suis confrontée quotidiennement à la vieillesse, la maladie, l’isolement, le dénuement parfois. La rencontre avec les personnes âgées demeure enrichissante humainement, même si parfois les visites peuvent être tendues (elles aiment partagées leur vécu et leurs expériences; c’est un véritable échange). 

Le travail effectué est un travail de prévention, nécessaire pour le maintien à domicile des personnes âgées. 

Il existe au cours de cette visite, une relation d’écoute approfondie, d’aide et d’orientation, qui est totalement différente d’une prise en charge hospitalière. »

 

Pour toutes informations : CD32 – Direction des Politiques de l’Autonomie: 05-62-67-31-97