3 questions à Nicolas Bernadicou

Nicolas Bernadicou, technicien ENS, adjoint au chef de service Agriculture et Transition Écologique

  • Quels sont les critères pour désigner un espace naturel sensible ?

Il y a trois critères d’éligibilité. Le critère écologique, le critère opérationnel, notamment en termes de foncier, et le critère pédagogique d’ouverture au public. Les sites peuvent ensuite être classés prioritaires en fonction de l’importance des espèces présentes et de l’urgence d’intervention sur ce site

  • Quelles seront les priorités du 3e Schéma Départemental des ENS pour la période 2022-2028 ?

Le premier schéma était essentiellement consacré aux acquisitions foncières et aux études des sites, notamment celui de l’étang du Moura. Le second a permis d’importants aménagements pour l’accueil du public. La priorité de ce 3e schéma va porter sur de l’ingénierie avec la création d’un Observatoire Départemental de la Biodiversité pour réaliser un recensement le plus exhaustif possible des milieux et des espèces, en partenariat avec l’office français de la biodiversité et l’agence régional de la biodiversité.

  • Quel sera l’objectif de cet état des lieux de l’environnement du territoire ?

L’objectif de cet inventaire de la biodiversité, qui se déclinera en atlas communaux ou intercommunaux, sera de donner aux collectivités un outil au service de leur aménagement du territoire. Leur donner à connaître les enjeux environnementaux sur la biodiversité pour pouvoir ainsi mieux adapter en amont les politiques d’aménagement.