La Lettre Hebdo du CDAVGers : mercredi 16 décembre

CDAV Gers du 16 Décembre 2020 : Point Sanitaire & Tests Antigéniques

CDAV Gers du 16 Décembre 2020 : La vaccination

CDAV Gers du 16 Décembre 2020 : Les conséquences sociales de la Covid 19

Intervention de Gaëlle Ogel, directrice de la Maison des Solidarités (MDS) de l’Isle Jourdain, 6ème CDAV Mercredi 16 décembre

Comment se traduit au quotidien la crise sociale pour la MDS de L’Isle Jourdain ?

"Le premier point à soulever est le nombre de bénéficiaires RSA. Entre décembre 2019 et décembre 2020, la MDS de L’Isle Jourdain constate une augmentation de 70 bénéficiaires du RSA, ce qui est relativement important.

Le deuxième point concerne les nouvelles situations. Depuis septembre/octobre 2020, après l’été, la MDS constate l’arrivée de nouvelles personnes qui ne se présentaient pas auparavant."

Quels sont les profils de ces nouvelles personnes ?

"Nous avons identifié différents profils:

  • des personnes qui travaillent en chômage partiel, qui ont vu une baisse significatives de leurs ressources et qui se retrouvent en difficulté pour payer leurs charges mensuelles
  • des personnes qui sont victimes d’une perte d’emploi liée à la crise COVID
  • des personnes dont le contrat de travail n’est pas renouvelé et qui se retrouvent en difficulté pour payer l’ensemble des charges de leur quotidien
  • des personnes en statut d’auto-entrepreneur dont l’activité s’est largement fragilisée

Dans les secteurs les plus touchés, nous retrouvons le secteur de l’intérim notamment dans le domaine de la restauration, de l’hôtellerie ou de l’aéronautique.

Une assistante sociale a par exemple reçu un appel d’une personne travaillant dans le secteur de l’aéronautique, qui avait vu son temps de travail diminuer et s’est retrouvée au chôme partiel en perdant 800€ de salaire mensuel. Cette personne s’est vue contrainte de faire appel à la MDS pour demander une aide lui permettant de payer ses factures d’énergie. Ce type de situation n’existait pas jusqu’à présent."

Quel est l’impact de ce deuxième confinement ?

"Ce deuxième confinement a créé de l’angoisse. On ne sait pas combien de temps cela va durer.

Lors du premier confinement, nous vivions tous la même chose, quelque chose que l’on ne connaissait pas et il fallait faire avec.

Aujourd’hui il y a une lassitude, de la fatigue. La MDS de L’Isle Jourdain se trouve sur un secteur économique important, intéressant, il y a de l’emploi, une dynamique, il y a des offres de formation maintenues sous forme de visio, mais nous constatons tout de même une certaine difficulté à se mobiliser davantage et à aller vers une dynamique d’emploi."

Est-ce que ces profils nouveaux expliquent l’augmentation des 70 personnes bénéficiaires sur la MDS de L’Isle Jourdain ?

"Parmi les personnes nouvelles rencontrées par les assistantes sociales, toutes ne sont pas bénéficiaires du RSA.

En majorité, ce sont des personnes qui ont un emploi et qui ont perdu des heures de travail ou qui avaient un emploi et ne l’ont plus. Aujourd’hui elles se retrouvent en difficulté pour payer leurs charges mensuelles.

Nous pouvons nous attendre à une crise sanitaire qui va toucher bon nombre de personnes si cela dure trop longtemps.

Nous allons être en difficulté avec les dispositifs d’aides classiques pour ces personnes nouvelles. Nous risquons d’être démunis car nos dispositifs d’aides  sont aujourd’hui critérisés et ne prennent pas en compte les gens qui perdent des ressources et qui vont être en difficulté momentanément pour payer un ensemble de charges parce que leur niveau de vie change. Ces personnes vont certainement rebondir mais sous quels délais ? Pour certains, nous essayons de demander des dérogations face au contexte sanitaire mais va-t-on pouvoir utiliser nos dispositifs classiques ?, c’est à voir sur le moyen et long terme."

Continuons de prendre soin les uns des autres. Pour les fêtes, restons prudents.