La Lettre Hebdo du CDAVGers : mercredi 18 novembre

CDAVGers du 18 Novembre 2020 : Le "Collège Citoyens"

CDAV Gers du 18 Novembre 2020 : La Situation Sanitaire

CDAV Gers du 18 Novembre 2020 : Le Numéro Vert Covid

CDAV Gers du 18 Novembre 2020 : Le Bus Itinérant

CDAV Gers 18 Novembre 2020 : L'organisation du protocole sanitaire dans les collèges

Numéro vert Covid : 0800 72 32 32

Le Conseil Départemental d’Analyse et de Vigilance est revenu sur une mesure concrète décidée lors de la première séance : la création du Numéro Vert Covid.

Cette réalisation répond à une double priorité identifiée par le CDAV :

  • Permettre à tous les Gersoises et Gersois d’obtenir des réponses à leurs questions en matière d’accès aux droits ou de démarches administratives.
  • Offrir une écoute aux personnes isolées et venir en aide aux plus vulnérables.

En appelant le 0800 72 32 32, ou via l’adresse mail numerocovid@gers.fr, des agents du Conseil Départemental répondront à toutes vos questions : savoir où se faire tester, qui contacter, comment agir si vous connaissez des personnes vulnérables… Une oreille attentive sera également à votre écoute en cas de doutes ou inquiétudes. 

Permanence téléphonique du lundi au vendredi, 9h-12h / 14h-17h.

 

Bus itinérant de tests Covid-19

La deuxième séance du Conseil Départemental d’Analyse et de Vigilance a donné lieu à des échanges constructifs autour de l’idée de la mise à disposition des infirmières libérales du camping-car connecté de Gers Solidaire dans le but de mener une campagne de test dans les zones blanches du Gers.

Ce camping-car connecté, lancé par Philippe Martin en 2018, sillonne d’ores et déjà le département pour aider les séniors dans leurs démarches administratives, et informer nos concitoyens de leurs droits.

René Ortega, Directeur du GIP Gers Solidaire, confirme la disponibilité du camping-car et de ses équipes.

Julie Ribet, infirmière libérale et membre du collège des experts dans le cadre du CDAV, a soutenu ce projet.

Jean-Michel Blay, délégué départemental de l’Agence Régionale de Santé Occitanie (ARS), juge également l’idée pertinente et propose l’expertise de l’ARS pour définir les contours plus précis d’une expérimentation.

 

Création d'une plateforme en ligne de consommation locale

Philippe Martin a annoncé la création d’une plateforme en ligne de consommation locale.

Ce projet est d’abord une réponse aux changements de modes de consommation observés depuis le premier confinement, avec une volonté clairement affichée des citoyens de privilégier les produits locaux.

Il est ensuite la concrétisation du Projet d’Alimentation Territoriale porté par le Conseil Départemental du Gers depuis 2019, avec l’objectif de rapprocher les producteurs et les consommateurs Gersois.

Sur ce site, vous trouverez l’ensemble des produits de plus de 200 agriculteurs Gersois. Des cartes interactives et des vidéos présenteront les différents modes de mise en relation des producteurs et des consommateurs : vente à la ferme, AMAP, marchés de plein vent, drive, distributeurs automatiques…

Interview de Didier RENAUD

Didier RENAUD, chef de cuisine du collège Carnot depuis une dizaine d’années
 

  • Quels sont les changements dans le service en salle en mode covid, par rapport à d’habitude ?

"La principale modification est que les enfants accèdent au self par classe et non plus au fil de l’eau. Ils sont également répartis dans le self par classe."

  • Est-ce que ces changements sont bien acceptés et respectés par les collégiens ?

"Dans l’ensemble c’est très bien, bien sûr il faut toujours être présent pour pallier les petits manques, mais dans l’ensemble ils sont bien respectés.

  • Combien de couverts et de services assurez-vous ?

"Le service est un service continu qui commence de 11h40 jusqu’à 13h40/13h20/13h25, ça dépend du nombre de collégiens que l’on a actuellement en self. On part sur 450 enfants ici au collège Carnot."

  • Est-ce que les rapports avec vos producteurs ont changé pendant cette période ?

"Pas du tout, depuis septembre on a réenclenché la machine à la rentrée et nous avons continué les approvisionnements locaux avec nos producteurs selon leur disponibilité et selon leurs marchandises disponibles. On continue comme si de rien n’était.

  • L’approvisionnement local n’a donc pas changé ?

"Oh que non !"

  • Avez-vous rencontré des écueils ? Si oui, lesquels ?

"Des écueils non, juste que c’est plus de soucis pour les responsables de pôle et pour mes collègues de travail, mais après nous sommes habitués à gérer une situation de crise du fait de notre métier qui nous oblige à mettre en place un protocole strict pour respecter la qualité et l’hygiène alimentaire."

  • Pouvez-vous nous dire quel est le menu de ce mercredi ?

"Aujourd’hui c’est très classique on va dire, c’est, saucisson et cornichon en entrée, émincés de poulet IGP Gers aux châtaignes ou des pilons IGP Gers au miel avec des pâtes de l’Odyssée d’Engrain, avec des carottes bio en plat, et en dessert un petit yaourt bio du 31, suivi d’un fruit ou une salade de fruits."