Patricia Campedel répond à vos questions sur l'APA

Patricia Campedel, instructrice APA au Conseil Départemental du Gers

  • Qui peut bénéficier de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) ?

C’est une aide versée par le Conseil Départemental qui s’adresse aux personnes de 60 ans et plus en perte d’autonomie vivant à domicile ou en établissement spécialisé et qui a besoin d’être accompagné dans les gestes indispensables de la vie quotidienne. 

  • À quoi sert cette allocation ?

L'APA sert à payer en totalité ou en partie soit les dépenses nécessaires pour pouvoir vivre à domicile, soit le tarif dépendance de l'établissement spécialisé type Ehpad.

  • Comment bénéficier de l’APA ?

Il faut faire une demande auprès du Conseil Départemental. Le dossier est téléchargeable sur le site gers.fr ou disponible dans les Maison des Solidarités (MDS) ou les Centres Locaux d’Information et de Coordination (CLIC) du Département. Les travailleurs sociaux peuvent également intervenir ou alors il suffit de s’adresser directement au service Prestations Autonomie de la Direction des Politiques de l'Autonomie. Le premier volet du dossier est à remplir par le bénéficiaire ou sa famille et le second volet doit être rempli par le médecin traitant.

  • Comment se déroule l’instruction du dossier ?

Une fois que le dossier arrive dans nos services, nous sommes une dizaine d’instructeurs, chacun en charge d’un secteur, à étudier les dossiers. Nous vérifions d’abord que toutes les pièces justificatives sont présentes. Nous avons ensuite 10 jours pour instruire le dossier, avant de le confier au service médico-social.

  • Comment est évaluée la perte d’autonomie et par qui ?

L’évaluation de la perte d’autonomie relève du service médico-social. Elle est évaluée à l'aide d'une grille nationale AGGIR qui permet de déterminer le groupe iso-ressources (GIR). Il y a quatre  niveaux de perte d’autonomie, GIR  1 à 4,  étant le niveau de dépendance maximal. Le service médico-social prend contact avec le futur bénéficiaire pour prendre rendez-vous. Un médecin ou un infirmier du Conseil Départemental se déplace ensuite au domicile du futur bénéficiaire pour évaluer la perte d’autonomie. 

  • Une fois le niveau de dépendance évalué, quelle est la prochaine étape ?

Un travailleur social du Département prend rendez-vous avec le bénéficiaire pour mettre en place un  plan d’aide qui prendra en compte le niveau de dépendance. C’est de ce plan d’aide que dépendra le nombre d’heures d’intervention de maintien à domicile assuré par des auxiliaires de vie. L’aide prend également en compte les ressources du bénéficiaire. À noter également que L’APA ne donne lieu à aucune récupération sur succession.