Des gens et des lieux d'ici : Domaine de Herrebouc

Domaine de Herrebouc : la passion du vin au féminin

Le Domaine de Herrebouc cultive l’excellence avec patience et bienveillance. À la tête de ce vignoble gersois d’exception, Carine Fitte et Hélène Archidec ont su exploiter avec intelligence les potentialités des coteaux argilo-calcaires qui surplombent le château du XIIIe siècle, qui a donné son nom au domaine. 18 ha de vignes cultivées en biodynamie, en harmonie avec la nature, dont sont extraits des vins artisanaux uniques, complexes, fidèles à l’esprit de Herrebouc.

Si la beauté était un lieu, elle élirait sans nul doute domicile à Herrebouc. Et si la passion devait avoir un prénom, elle hésiterait encore entre Carine et Hélène. Car c’est ici, au domaine de Herrebouc, au coeur du terroir gersois, que s’écrit depuis 20 ans l’histoire au féminin pluriel de Carine Fitte et d’Hélène Archidec, unies par les liens du vin.

C’est d’abord l’histoire d’un retour aux sources, celle de la famille Fitte, venue renouer avec ses racines gasconnes dans un lieu chargé d’histoire, le château de Herrebouc, acquis sur un coup de coeur, en 1999. «  Mon père entreprend une première restructuration du domaine, avec les premières vendanges manuelles en 2000  », se souvient Carine, qui, séduite par la vie à la campagne, rejoint l’aventure à 27 ans, aux côtés de ses parents. Au cours d’une formation, la route de la jeune agricultrice croise celle d’Hélène, technicienne viticole et oenologue expérimentée, à qui elle présente le projet de Herrebouc. «  J’ai tout de suite vu le potentiel de ce vignoble, qu’on pouvait y faire des vins de belle facture et de garde  », souligne Hélène.

Le duo, fort de son enthousiasme et de ses complémentarités, va, pas à pas, forger l’identité du domaine«  On n’avait pas d’objectif précis au départ, mais on avait le souhait de privilégier une production vertueuse, avec des vins artisanaux et bio  ».
Herrebouc suscite rapidement l’intérêt, les curieux poussent la porte du château pour découvrir le travail atypique des deux vigneronnes. La clientèle s’étoffe, le bouche-à-oreille fait son oeuvre. «  Nous avons fait le choix du circuit court et de la vente directe pour valoriser notre domaine et entretenir le lien avec le consommateur  ».

Un nouvel espace de vente accueille le public toute l’année, avec des dégustations sur rendez-vous. Le domaine organise également de nombreuses rencontres autour du vin dans un esprit d’authenticité et de convivialité partagées… l’esprit de Herrebouc.

Carine Fitte et Hélène Achidec : «  On se donne corps et âme  »

Des arômes subtils, des robes nuancées, des saveurs complexes… Les vins de Herrebouc sont à l’image de celles qui le cultivent et l’élèvent… Carine Fitte et Hélène Archidec y ont mis toute leur complicité et leur passion. Un travail de longue haleine avec une équipe volontairement réduite, renforcée par les amis et la famille. «  On se donne corps et âme, ce que l’on vend, c’est un peu de nous dans chaque bouteille  », confie Hélène.

Avec une production moyenne de 20 000 bouteilles par an, les deux vigneronnes revendiquent un domaine «  à taille humaine  », où la qualité prime sur la quantité. «  Nous avons trouvé un équilibre, mais dans l’agriculture, on le sait précaire. Nous voulons rester sur un modèle écologique, alternatif et viable  », soutient Carine avec conviction.

Ce positionnement est aujourd’hui la recette de leur succès, «  on ne veut pas faire des vins élitistes, les valeurs de partage sont importantes pour nous  ». Des valeurs que les filles de Herrebouc cultivent quotidiennement, dans leurs échanges avec la clientèle de passage mais également lors des événements artistiques, musicaux et bientôt gastronomiques autour du vin, organisés au grès des rencontres et des coups de coeur.

Et le cadre authentique du château s’y prête à merveille. «  On essaye d’avoir un joli outil, la valorisation du site est aussi importante que celle de nos vins  ».

 

Dans le respect de la terre...


Engagées, conscientes des enjeux environnementaux, Carine et Hélène ont, dès le début, fait le choix d’une agriculture respectueuse de la nature et du vivant. «  La préservation du sol est la base d’une agriculture saine et raisonnée. Nous avons la conviction que c’est une démarche d’utilité publique  ». Aux 18 ha de vignobles cultivés en biodynamie, s’ajoutent les 50 ha de grandes cultures du domaine, également cultivés en bio. L’écopâturage, l’installation de nichoirs à oiseaux et à chauve-souris participent à la préservation de la biodiversité des lieux. «  On travaille avec le vivant, il faut être technique et réactif. C’est un travail de fond  ».

Herrebouc : les 3 gammes de vin du domaine

Le vignoble de Herrebouc est composé de 10 cépages typiques du Sud-Ouest : Colombard, Petit et Gros Manseng, Ugni blanc, Sauvignon gris pour les blancs et Tannat, Merlot, Cabernet Sauvignon, Sauvignon Franc et Syrah pour les rouges.

Ils ont donné naissance à 3 gammes de vin : l’Esprit de Herrebouc et les cuvées Essentielles et Singulières. Ce sont les durées et les contenants (cuves, fût, jarre) d’élevage qui diffèrent, l’esprit respectueux du terroir reste le même.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

A vos agendas

La Fête des Milady le 16 octobre 2022

Une pour toutes, toutes pour une… Elles sont 13 vigneronnes du Gers et de Gascogne à s’être unies pour le meilleur : promouvoir le vin au féminin ! Engagées autour des mêmes valeurs, les vigneronnes du club Les Bons Crus Milady organisent des événements tout au long de l’année, en partenariat avec le comité départemental du tourisme du Gers.

  • Le 16 octobre 2022, les Bons Crus Milady, accompagnées du collectif de restauratrices des Maryses, organisent la Fête des Milady sur le parvis de la cathédrale d’Auch de 16 h à 21 h autour d’un marché festif de productrices, avec dégustations autour du vin et tables rondes pour échanger.

WEB-SERIE - Herrebouc